Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 17:03

« Dire le Vin » vient de consacrer trois soirées aux Saint-Jacques. Il s’agit des coquilles bien entendu, des pecten maximus qui portent le nom d’un apôtre depuis le XVIIème siècle. Quels vins leur associer, en fonction de leur préparation, tel était le défi que devait relever la quarantaine de dégustateurs qui ont participé à ces soirées.

On ne se lance pas dans un tel travail, sans un échauffement conséquent des papilles. Ce rôle fut tenu par un vin de la Moselle allemande, au cépage totalement confidentiel, l’elbling. Cette cuvée datée 2020 est l’œuvre de deux jeunes viticulteurs Angelina et Kilian Franzen. Mission parfaitement accomplie pour des dégustateurs réjouis et sur les starting-blocks.

Comme c’est l’hiver, commençons par une soupe à base des barbes (ou bardes) de la Saint-Jacques. Et pour l’accompagner, partons en Californie avec un chardonnay 2018 de Matthew Rorick. C’est un vin d’altitude (600 mètres) du comté de Calaveras au sud-ouest de Sacramento. Le vin ne séduit pas trop quand il est dégusté seul. Par contre l’association avec la soupe fonctionne.

Continuons avec un carpaccio de noix Saint-Jacques sur une mousse d’huîtres (des Gillardeau). C’est un fendant (chasselas) 2018 du Valais (domaine de Beudon) qui est proposé. Ses arômes maritimes, sa salinité conviennent parfaitement.

Avec des noix de Saint-Jacques cuites à la vapeur d’algues, deux concurrents se présentent. Un chardonnay de Vendée, la cuvée « Altérites 2018 » de Bastien Mousset (L’Orée du Sabia). Et un chignin-bergeron 2015, la cuvée « Le Grand Blanc » du Château de Mérande. L’un, les pieds dans les schistes, regarde la mer. L’autre posé sur des éboulis calcaires et pierreux, regarde les Alpes. Bilan du jury : vingt-deux voix pour le vendéen, dix-huit voix pour le savoyard. C’est presque un dead heat.

Avec des noix de Saint-Jacques qui ont subi un aller et retour au beurre dans une poêle bien chaude, posées à côté d’un disque de polenta, deux autres concurrents s’affrontent. Un pinot beurot 2018 d’Emmanuel Giboulot, la cuvée « Terres Burgondes » et un vin orange 2016 de Philippe Viret, une cuvée dédiée au dieu égyptien Horus. Dégustés seuls Sainte-Marie-La-Blanche arrive d’une courte tête devant Saint-Maurice-Sur-Eygues. Avec Saint-Jacques c’est Saint-Maurice qui prend le dessus. En tous les cas, pas d’auréoles à terre.

Dans une coquille, on trouve une jolie crème, assemblage d’Epoisses et de Mascarpone. Un Epoisses dont on a ôté la croûte lavée et un demi-mascarpone. Un Bourgogne 2019 Côte Saint-Jacques d’Alain Vignot, pour le mariage.

Enfin un flan coco et une pâte d’amandes colorée en orange, une imitation de la noix et de son corail, pour achever la soirée. Et un vin de dessert le « Loin de l’œil » 2018 du domaine de Brin en Gaillacois.

A la fin de chaque soirée on a demandé aux dégustateurs quel vin avait leur préférence. Choix cornélien, mais le jeu Lucette, ne permets de n’en citer qu’un seul. Terres Burgondes a raflé dix suffrages, le Fendant et le savoyard six chacun, le vin orange et le vendéen cinq chacun, le Loin de l’œil et l’Elbling quatre chacun.

Saint-Jacques
Saint-Jacques
Saint-Jacques
Saint-Jacques
Saint-Jacques
Saint-Jacques
Saint-Jacques
Partager cet article
Repost0

commentaires

Informations importantes

Qu'y a-t-il de nouveau ce mois-ci, sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- des vins du Clos Cavenac en côtes du Marmandais

- des champagnes du domaine Coessens

- un Minervois du domaine Courbissac : le Roc de Père

On peut obtenir tout le catalogue en envoyant un courriel à

direlevin@yahoo.fr

 

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Fan de Chenin
    « Dire le Vin » a consacré ses deux dégustations du mois de mai, au chenin. Quatorze dégustateurs le 10 mai et seize le 11 se sont penchés sur ce passeur de terroir, sans jamais tomber dans leur verre. Si le chenin est pour plus de la moitié, planté en...
  • Juliénas
    Si on veut quelques connaissances théoriques sur ce cru du Beaujolais qu’est le Juliénas, il suffit de cliquer sur le lien : https://julienas-vin.fr/ Si on veut savoir où en est réellement ce cru aujourd’hui, il fallait se rendre hier soir sur la péniche...
  • Amphore ébréchée !
    Le concours « Amphore des vins biologiques ou en reconversion » s’est déroulé ce matin. Pierre Guigui, le fondateur de ce concours a passé la main et n’était présent que comme « simple » dégustateur et pour saluer tous ceux qui ont grâce à lui participé...
  • Domaine du Mortier
    Après tous ces ratés dus à l’épidémie de COVID, enfin, les vins du domaine du Mortier refont leur apparition sur le catalogue de « Dire le Vin ». Rappelons que les deux hommes de l’art du domaine sont Cyril et Fabien Boisard. Que leur 16 ha de vignes...
  • De bonnes résolutions
    L'A.G.O. (Assemblée Générale Ordinaire) de la SARL "Dire le Vin" s'est tenue en ce jeudi 19 avril de l'an de grâce 2022. Tous les actionnaires étaient présents et c'est à l'unanimité que les résolutions suivantes ont été adoptées : - du domaine Pierre...

Pourquoi Ce Blog ?