24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 20:31

Vinexpo (suite et fin).
On sort de cette prestigieuse dégustation des Bordeaux 2012, on passe devant le stand PL (ex-Pithon, ex-Chamboureau), on s'arrête pour goûter trois Savennières. Le "Roche aux Moines 2008" est de toute beauté.
Mais on n'est pas là pour ça. Il faut vite se rendre rive droite pour un "off" organisé par "Renaissance des Appellations". Le lieu est très beau. http://www.darwin-ecosysteme.fr/
Tout ou presque mériterait d'être cité. On se limitera à une cuvée par vigneron.

Chez Marc Tempé (Alsace), c'est le Riesling 2009 Grafenreben qui emporte tous les suffrages. Malgré (ou à cause de) ses 20 grammes de sucre résiduel qui ne cachent pas sa minéralité. Quelle finesse ! Quelle élégance !

Chez Françoise Bedel (Champagne), il est trop difficile de départager les cuvées "Divin Secret" et "Entre Ciel et Terre".

Du domaine Josmeyer (Alsace), on retiendra le riesling grand cru Hengst 2010.

Nous passons un moment exceptionnel au stand du domaine de Beudon (Suisse). Jacques Granges-Faiss est un personnage particulièrement attachant. Son domaine est dans le Valais. Ses vignes s'étagent de 464 mètres à 890 mètres. Dur de ne retenir qu'un seul vin, mais puisque c'est la règle du jeu, on citera le Fendant 2004 pour sa fraîcheur et sa salinité.

De Pierre Morey (Bourgogne), retenons le Monthélie 2010.

De Virginie Joly, la fille de Nicolas, le "patron" de ce salon, on prend absolument tout dont cette "Coulée de Serrant 2011", excellentissime.

Du domaine du Pech (Buzet), on retient La Badinerie 2007, un rouge avec une belle structure.

Le domaine Pignier (Jura) ne présente que des blancs. Le "Cellier des Chartreux" est remarquable. Puissant et Fin !

Du domaine Mouthes-Le Bihan (Côtes du Duras), la cuvée "les Apprentis" 2008, un assemblage de merlot (60 %), de cabernet franc (20 %), de malbec (10 %) et de cabernet sauvignon (10 %) séduit par sa structure équilibrée, sa densité et sa longueur.

De Federico Orsi, du domaine San Vito (Italie, Bologne), la cuvée "Vigna del Grotto" 2011 à base de pignoletto (c'est le cépage) est construite sur la fraîcheur.

De la Tenuta Salve Dolce (Italie, Bordighera), on retiendra le Rucantu 2009 à base de pigato (c'est le cépage) à cause de sa belle expression aromatique (orange amère), de sa tension et de sa longueur.

Enfin et pour terminer, nous sommes allés saluer Roland Pignard (Beaujolais) et son épouse. Leur Morgon 2009 en magnum (qu'on a pu goûter cette fois-ci) est à même de réconcilier les plus irréductibles avec le gamay. Beaujolais (3)
Tiens, c'est eux !
RPignard

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • C'est parti !
    Et c'est bien parti : la huitième saison des soirées de "Dire le Vin" a commencé ces deux premiers mardis d'octobre sur le thème "rouges". Rien à voir avec "Octobre rouge", il s'est agi plutôt de faire un tour de France de quelques vins rouges. Un tour...
  • Un jugement à Paris
    Les 20 km de Paris est une couse sur route d'une distance de 20 km. C'est une lapalissade mais cela mérite d'être souligné. Elle se déroule à Paris, ce qui n'est pas surprenant. L'after a donc eu pour thème "Le jugement de Paris" en référence à celui...
  • Imagine que ...
    ... parmi tes plus chers amis, l'un d'entre eux ait besoin de place dans sa cave. Et donc qu'il décide de t'inviter avec une trentaine d'autres personnes à vider (on dit plutôt déguster) une trentaine (vingt-huit exactement) bouteilles du siècle dernier....
  • La côte des gardes
    Quarantième édition de Paris-Versailles et toujours cette côte des gardes longue de 2100 mètres avec un pourcentage de pente moyen de 6,2 % mais avec des passages à plus de 9 %. Une véritable épreuve qui nécessite entraînement et travail de récupération...
  • Trouvailles de septembre
    Comme on ne peut pas attendre désespérément l'été indien le verre vide, comme après les vacances, on prend de bonnes résolutions, comme celle de ranger sa cave (celle de "Dire le Vin" est nickel, par contre celle de son gérant...), comme, comme, comme,...

Pourquoi Ce Blog ?