24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 20:31

Vinexpo (suite et fin).
On sort de cette prestigieuse dégustation des Bordeaux 2012, on passe devant le stand PL (ex-Pithon, ex-Chamboureau), on s'arrête pour goûter trois Savennières. Le "Roche aux Moines 2008" est de toute beauté.
Mais on n'est pas là pour ça. Il faut vite se rendre rive droite pour un "off" organisé par "Renaissance des Appellations". Le lieu est très beau. http://www.darwin-ecosysteme.fr/
Tout ou presque mériterait d'être cité. On se limitera à une cuvée par vigneron.

Chez Marc Tempé (Alsace), c'est le Riesling 2009 Grafenreben qui emporte tous les suffrages. Malgré (ou à cause de) ses 20 grammes de sucre résiduel qui ne cachent pas sa minéralité. Quelle finesse ! Quelle élégance !

Chez Françoise Bedel (Champagne), il est trop difficile de départager les cuvées "Divin Secret" et "Entre Ciel et Terre".

Du domaine Josmeyer (Alsace), on retiendra le riesling grand cru Hengst 2010.

Nous passons un moment exceptionnel au stand du domaine de Beudon (Suisse). Jacques Granges-Faiss est un personnage particulièrement attachant. Son domaine est dans le Valais. Ses vignes s'étagent de 464 mètres à 890 mètres. Dur de ne retenir qu'un seul vin, mais puisque c'est la règle du jeu, on citera le Fendant 2004 pour sa fraîcheur et sa salinité.

De Pierre Morey (Bourgogne), retenons le Monthélie 2010.

De Virginie Joly, la fille de Nicolas, le "patron" de ce salon, on prend absolument tout dont cette "Coulée de Serrant 2011", excellentissime.

Du domaine du Pech (Buzet), on retient La Badinerie 2007, un rouge avec une belle structure.

Le domaine Pignier (Jura) ne présente que des blancs. Le "Cellier des Chartreux" est remarquable. Puissant et Fin !

Du domaine Mouthes-Le Bihan (Côtes du Duras), la cuvée "les Apprentis" 2008, un assemblage de merlot (60 %), de cabernet franc (20 %), de malbec (10 %) et de cabernet sauvignon (10 %) séduit par sa structure équilibrée, sa densité et sa longueur.

De Federico Orsi, du domaine San Vito (Italie, Bologne), la cuvée "Vigna del Grotto" 2011 à base de pignoletto (c'est le cépage) est construite sur la fraîcheur.

De la Tenuta Salve Dolce (Italie, Bordighera), on retiendra le Rucantu 2009 à base de pigato (c'est le cépage) à cause de sa belle expression aromatique (orange amère), de sa tension et de sa longueur.

Enfin et pour terminer, nous sommes allés saluer Roland Pignard (Beaujolais) et son épouse. Leur Morgon 2009 en magnum (qu'on a pu goûter cette fois-ci) est à même de réconcilier les plus irréductibles avec le gamay. Beaujolais (3)
Tiens, c'est eux !
RPignard

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouver Savoie (2)
    Chauffeure et fixeur nous réveillent tôt. Une dure journée nous attend. Quatrième étape : Michel Grisard (Prieuré Saint-Christophe) à Fréterive. Le Maître a pris sa retraite il y a deux ans et ce sont les frères Giachino qui ont repris ses vignes. Mais...
  • Trouver Savoie
    A peine croyable : deux pages blanches dans l'agenda de "Dire le Vin" en juillet ! Vite, on file en Savoie où nous avons des amis. Et puis il y a deux soirées consacrées aux vins de Savoie dans le programme des dégustations 2017/2018 : cela se prépare....
  • L'été, l'entraînement continue
    Pas de vacances, pour les braves ! Avec une découverte, la cuvée "Perle Noire" de la maison de champagne Soutiran. Et puis des confirmations comme les domaines de Souch, Marcel Humbrecht, Dagueneau et Moutard.
  • Fin des courses
    Clôture de la saison sportive pour les runners de "Dire le Vin", avec les foulées royales de Saint-Germain. En image, la phase de récupération. Manquent une mondeuse du domaine Tiollier pour accompagner la manigodine et surtout l'effervescent "Panoramix",...
  • GEORGIE (prologue)
    L'équipe de "Dire le Vin" envoie une mission en Géorgie, cet été. Cela va durer une quinzaine de jours, le temps de prendre langue (on ne dit pas "prendre papilles"), avec un pays, des hommes, une culture. C'est vraisemblablement sur les terres de l'actuelle...

Pourquoi Ce Blog ?