15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 20:05

Nous venons de consacrer deux soirées aux accords entre la cuisine indienne et le vin. Un dur travail auquel s'est attelée une trentaine de dégustateurs chevronnés.

A tout seigneur, tout honneur, on a commencé par un vin indien de la région de Nashik, au nord de Mumbaï (ex-Bombay). Il s'est agi d'un sauvignon 2013 de Sula vineyards. Accompagnant un papadum, ce vin n'a pas démérité.

Les choses sérieuses ont alors commencé avec un thali qui comprenait des "chole bhatura" (pois chiches), un curry de dal (lentilles), des aloo vindaloo (pommes de terre), de la raïta (yaourt et menthe) et un pilon de poulet tandoori.

Sur le thali, nous avons essayé quatre vins :

- un blanc, sauvignon (80 %) et chardonnay, la cuvée OVNI 2015 de Jérémie Mourat

- un rosé, le Vacqueyras rosé 2015 du domaine La Monardière,

- un ?, le gewurztraminer macération sec de Jean-Pierre Frick,

- un rouge, IGP Hautes Alpes 2015, "le Théüsien rouge", œuvre de Marc Allemand,  issu d'un cépage local et fort confidentiel : le mollard.

Un gros coup de cœur général pour le vin de Jean-Pierre Frick, un vin blanc à la couleur d'un rose soutenu et aux arômes enchanteurs de rose.

L'OVNI a séduit tout son monde, mais a partagé les dégustateurs quant à sa pertinence sur une telle cuisine.

Le mollard alpin a également séduit mais beaucoup ont regretté son manque de résistance devant le thali.

Quant au rosé, nous ne fûmes qu'une poignée à le soutenir dans ce dur combat contre les épices des plats.

Après le thali vint un Rogan Josh, un plat d'agneau originaire du Cachemire, accompagné de riz aux épices et sur le quel nous essayâmes trois rouges:

- un Vin de France 2011, originaire du Gaillacois et œuvre de Rémy Kuntz qui a assemblé duras, braucol et syrah.

- un agenais 2012, la syrah de Cavenac, née des bons soins d'Emmanuelle Piovesan et Thierry Heydon.

- un Crozes-Hermitage 2012, la cuvée 45-04, de la maison Latitude Wine.

Ces trois vins ont fait l'unanimité avec un petit avantage au gaillacois très désaltérant.

Avant un halwa de carottes, les dégustateurs ont fait leurs ablutions avec un Gewurztraminer 2011 de Jean-Paul Humbrecht.

Les épices et aromates utilisées :

- pour le Rogan Josh : garam masala, cardamome verte, amandes, noix de coco, poivre, girofle, coriandre, cumion, ail, gingembre, curcuma, piment, oignons.

- pour les chole : lait de coco, citron vert, curcuma, cannelle, coriandre, cumin, curry de Bombay, garam masala,

...etc....

 

 

 

 

INDE et VIN
INDE et VIN
INDE et VIN
INDE et VIN

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouvailles de septembre
    Comme on ne peut pas attendre désespérément l'été indien le verre vide, comme après les vacances, on prend de bonnes résolutions, comme celle de ranger sa cave (celle de "Dire le Vin" est nickel, par contre celle de son gérant...), comme, comme, comme,...
  • Paris du Chasselas
    Paris, parce que la dégustation se passait au siège de l'Office International de la Vigne et du Vin, dans le huitième arrondissement. Paris, parce que les promoteurs de ce cépage, en font plusieurs : augmenter la notoriété de ce cépage en dehors de la...
  • "On en apprend beaucoup ...
    ... à écouter la vigne". Ainsi commence l'éditorial de Jacques Dupont dans le dernier numéro du Point. On en apprend beaucoup à lire l'intégralité de cet article qui ouvre le dossier "Spécial Vins" de cet hebdomadaire. Y sont superbement résumés, les...
  • Si tu t'imagines ...
    si tu t'imagines que tu vas faire des affaires dans les foires aux vins de la grande distribution, ce que tu te goures, ce que tu te goures. Ce temps-là est bien fini, et je ne passe plus guère de temps à éplucher les catalogues desdits distributeurs....
  • Si tu ne sais pas ...
    ... quoi faire un soir, au lieu d'aller au plume sans dîner (ce qui est très mauvais pour la santé), au lieu de te faire envoyer chez Plumeau (ce qui est très mauvais pour le moral), va te mettre à table "Aux Plumes". Ce restaurant, sis 45 rue Boulard...

Pourquoi Ce Blog ?