15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 20:22

"Dire le Vin" vient de consacrer deux soirées aux bulles, qu'elles résultent de la méthode traditionnelle ou de la méthode ancestrale. Beaucoup de travail pour les dégustateurs, donc pas question de coincer la bulle au cours de la soirée.

Soirée qui a débuté par une méthode traditionnelle venue de Loire Atlantique : "Perles Fines des Sensives" est le nom de baptême de cet assemblage à base de folle blanche, complété par du melon de Bourgogne et du chardonnay. Ces perles sont l'œuvre de la famille Châtellier (Grand Fief de la Clavelière), la même famille qui élabore un Clisson que s'arrachent les amis de "Dire le Vin".

Soirée qui a continué avec des perles, cette fois-ci les "Perles Grises" de Patrice Colin. Celles-ci naissent dans le Vendômois, d'un unique cépage, le pineau d'Aunis. elles figurent sur notre catalogue.

Après avoir enfilé les perles, nous passâmes aux crémants. Avec d'abord un "Crémant de Limoux" de Jean-Louis Denois, une méthode traditionnelle, issue de chardonnay (80 %) et de chenin.

Suivit une des vedettes de la soirée, un "Crémant du Jura" d'Eric Thill, 100 % chardonnay, un vin d'une pureté exemplaire qui a fait l'unanimité.

Les dégustateurs commencent à avoir faim. On leur sert un carpaccio de Saint-Jacques à l'huile vanillée. Avec un champagne, la cuvée Eclipsia de Vincent Couche. C'est un assemblage de pinot noir (81 %) et de chardonnay.

Pour accompagner un suprême de pintade aux morilles, il y aura deux types de bulles. Les premières sont émises par un Vouvray, non dosé de François Pinon. Que du ch'nin, donc !

Les secondes proviennent d'un "Crémant de Bourgogne" des époux Tripoz, que du chardonnay ! L'association de ces bulles mâconnaises avec la plat a été encensée par de nombreux dégustateurs.

Avec un Saint-Nectaire fermier, un champagne blanc de noirs (que du pinot !) de la famille Fleury. Une des pépites qui figure sur le catalogue de "Dire le Vin".

Une transition vers le dessert sera la mission de la cuvée "Somnam'bulles" de Fabien Jouves, que du malbec !

Le dessert, une panacotta au chocolat avec une mousse de cassis, sera suivi de la cuvée "Raides Bulles" du domaine Causses Marines, un assemblage de jurançon noir, braucol, duras, ...., un deuxième dessert qu'on trouve aussi sur notre catalogue.

Ces deux derniers vins sont des pétillants naturels.

Aux dires des dégustateurs, aucun de ces vins n'a déçu. Tous ont apporté du plaisir, soit par leur classe, soit par leur originalité gourmande, soit par la mission qui leur était confiée, accompagner un mets.

Bulles
Bulles

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouver Savoie (2)
    Chauffeure et fixeur nous réveillent tôt. Une dure journée nous attend. Quatrième étape : Michel Grisard (Prieuré Saint-Christophe) à Fréterive. Le Maître a pris sa retraite il y a deux ans et ce sont les frères Giachino qui ont repris ses vignes. Mais...
  • Trouver Savoie
    A peine croyable : deux pages blanches dans l'agenda de "Dire le Vin" en juillet ! Vite, on file en Savoie où nous avons des amis. Et puis il y a deux soirées consacrées aux vins de Savoie dans le programme des dégustations 2017/2018 : cela se prépare....
  • L'été, l'entraînement continue
    Pas de vacances, pour les braves ! Avec une découverte, la cuvée "Perle Noire" de la maison de champagne Soutiran. Et puis des confirmations comme les domaines de Souch, Marcel Humbrecht, Dagueneau et Moutard.
  • Fin des courses
    Clôture de la saison sportive pour les runners de "Dire le Vin", avec les foulées royales de Saint-Germain. En image, la phase de récupération. Manquent une mondeuse du domaine Tiollier pour accompagner la manigodine et surtout l'effervescent "Panoramix",...
  • GEORGIE (prologue)
    L'équipe de "Dire le Vin" envoie une mission en Géorgie, cet été. Cela va durer une quinzaine de jours, le temps de prendre langue (on ne dit pas "prendre papilles"), avec un pays, des hommes, une culture. C'est vraisemblablement sur les terres de l'actuelle...

Pourquoi Ce Blog ?