24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 20:13

Le petit Chablis 2015 du domaine Gérard Tremblay faisant un tabac auprès des amis de "Dire le Vin", j'ai dû me rendre à Chablis, une nouvelle fois, samedi dernier. La cave de ce domaine se trouve à Poinchy, un petit hameau à la sortie Nord-Ouest de Chablis. Arrivant du Nord, je m'arrête au domaine, charge ma commande, échange quelques mots avec Eléonore Tremblay sur la vendange 2016 et m'apprête à repartir.

Soudain, le remords me prend. Etre si près du centre-ville et ne pas passer chez Marc Colin acheter quelques andouillettes, ce n'est pas une faute, c'est un crime. Je ne le commettrai pas.

On a beau être samedi, il y a beaucoup de véhicules garés un peu partout, un peu n'importe comment, beaucoup plus qu'un samedi ordinaire. Mais bon sang, c'est bien sûr, c'est la fête des vins de Chablis. Une quarantaine de domaines tiennent stand dans la rue des Fossés. Il fait soleil, j'achète un verre et après avoir rempli mon sac-à-dos chez Colin, je vais déguster à quelques tables.

J'ai choisi de ma concentrer sur le Chablis 2015. Je ne crache pas sur les premiers crus et les grands crus, même si je les recrache, mais c'est sur l'appellation Chablis que je cherche le coup de foudre.

Celui de Jean-Paul et Benoît Drouin a vraiment le profil que j'attends, mais impossible à acquérir (tout est vendu d'avance). Ce domaine est à féliciter, car même si on ne peut pas acheter leurs vins, le grand public peut les goûter lors de telles occasions. Ils ont donné à déguster leurs premiers crus (Vaillons, Mont de Milieu, ...) et leurs grands crus (Vaudésir, Valmur, Les Clos).

Dans un tout autre style, celui du domaine Garnier et fils, est très séduisant, mais là encore, tout est vendu d'avance et avec la récolte 2016 qui au mieux est le tiers d'une année normale, cela va être tendu sur les quantités disponibles et sur les prix.

Je ne parle pas de ceux que j'ai trouvés un peu mous. Il faut dire que l'été 2015 a été caniculaire.

Très séduisants, le chablis 2015 d'Agnès et Vincent Dauvissat et celui de Nathalie Oudin. Chez cette dernière, gros coup de cœur sur le Chablis 2014 "Les Serres".

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouver Savoie (2)
    Chauffeure et fixeur nous réveillent tôt. Une dure journée nous attend. Quatrième étape : Michel Grisard (Prieuré Saint-Christophe) à Fréterive. Le Maître a pris sa retraite il y a deux ans et ce sont les frères Giachino qui ont repris ses vignes. Mais...
  • Trouver Savoie
    A peine croyable : deux pages blanches dans l'agenda de "Dire le Vin" en juillet ! Vite, on file en Savoie où nous avons des amis. Et puis il y a deux soirées consacrées aux vins de Savoie dans le programme des dégustations 2017/2018 : cela se prépare....
  • L'été, l'entraînement continue
    Pas de vacances, pour les braves ! Avec une découverte, la cuvée "Perle Noire" de la maison de champagne Soutiran. Et puis des confirmations comme les domaines de Souch, Marcel Humbrecht, Dagueneau et Moutard.
  • Fin des courses
    Clôture de la saison sportive pour les runners de "Dire le Vin", avec les foulées royales de Saint-Germain. En image, la phase de récupération. Manquent une mondeuse du domaine Tiollier pour accompagner la manigodine et surtout l'effervescent "Panoramix",...
  • GEORGIE (prologue)
    L'équipe de "Dire le Vin" envoie une mission en Géorgie, cet été. Cela va durer une quinzaine de jours, le temps de prendre langue (on ne dit pas "prendre papilles"), avec un pays, des hommes, une culture. C'est vraisemblablement sur les terres de l'actuelle...

Pourquoi Ce Blog ?