15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 17:04

Nous venons de consacrer deux soirées aux fromages de chèvre.

Après avoir bêlé en hommage à ce caprin au lait précieux, les dégustateurs se sont réveillés les papilles avec le Petit Chablis 2015 du domaine Gérard Tremblay.

Avec une soupe de petits pois et quenelles de chèvre et avec un tzatziki au fromage de chèvre, nous avons essayé un Bergerac 2014 du Château de la Jaubertie et un Saint-Chinian rosé 2015 du Mas de Cynanque.

A un Sainte-Maure de Touraine et à un Crottin de Chavignol, nous avons confié un Sancerre 2011 du domaine Fouassier ("Le Clos du Paradis" la première soirée, "Les Grands Champs", la seconde) et la cuvée 253 en 2014 du Château Tour Grise (qui devrait être un Saumur-Puy-Notre-Dame, mais qui se laisse déclasser en vin de France).

Pour le Charolais et pour le Chevrotin, nous avons convoqué un Côte d'Auxerre 2013 (Gondonne) de Guilhem et Jean-Hugues Goisot et un Bergerac rouge 2014 (La Vigne D'Albert) du Château Tour des Gendres.

Pour le Picodon et le Banon, un Corse blanc 2013 (La Robe d'Ange du Clos Fornelli) et un premières Côtes de Gaillac 2014 (Ondenc du domaine Plageoles) ont mis les pieds sur la table.

Enfin le cheese-cake au chèvre est monté au pinacle avec un Vouvray demi-sec 2003 de Philippe Foreau.

Et alors ? D'une soirée à l'autre, d'un dégustateur à l'autre, les avis divergent quant aux associations, quant aux vins-mêmes. Deux points font l'unanimité : il n'y a pas de faute de goût dans le choix des vins et l'association cheese-cake Vouvray est topissime.

Le Sancerre est un grand vin, mais certains le préfèrent avec le Sainte-Maure, d'autres avec le Crottin. Le Gondonne est aussi un grand vin, mais il y a divergence quant au meilleur accompagnement.

La Vigne d'Albert connaît un grand succès : c'est un vin "rustique", assemblage de merlot, malbec, fer servadou et Périgord, mais c'est tonique et réjouissant. La cuvée 253 séduit aussi, par sa gourmandise et sa fraîcheur.

L'Ondenc qui déstabilise certains dégustateurs tout seul, est plus que convainquant avec le Banon.

Le rosé étonne par sa couleur très pâle mais séduit par sa très grande buvabilité et sa capacité à accompagner les quenelles de chèvre.

Chèvres
Chèvres

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouver Savoie (2)
    Chauffeure et fixeur nous réveillent tôt. Une dure journée nous attend. Quatrième étape : Michel Grisard (Prieuré Saint-Christophe) à Fréterive. Le Maître a pris sa retraite il y a deux ans et ce sont les frères Giachino qui ont repris ses vignes. Mais...
  • Trouver Savoie
    A peine croyable : deux pages blanches dans l'agenda de "Dire le Vin" en juillet ! Vite, on file en Savoie où nous avons des amis. Et puis il y a deux soirées consacrées aux vins de Savoie dans le programme des dégustations 2017/2018 : cela se prépare....
  • L'été, l'entraînement continue
    Pas de vacances, pour les braves ! Avec une découverte, la cuvée "Perle Noire" de la maison de champagne Soutiran. Et puis des confirmations comme les domaines de Souch, Marcel Humbrecht, Dagueneau et Moutard.
  • Fin des courses
    Clôture de la saison sportive pour les runners de "Dire le Vin", avec les foulées royales de Saint-Germain. En image, la phase de récupération. Manquent une mondeuse du domaine Tiollier pour accompagner la manigodine et surtout l'effervescent "Panoramix",...
  • GEORGIE (prologue)
    L'équipe de "Dire le Vin" envoie une mission en Géorgie, cet été. Cela va durer une quinzaine de jours, le temps de prendre langue (on ne dit pas "prendre papilles"), avec un pays, des hommes, une culture. C'est vraisemblablement sur les terres de l'actuelle...

Pourquoi Ce Blog ?