13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 21:04

"Dire le Vin" a consacré deux soirées aux sauvignons. Le blanc (30 000 hectares en France) et le gris (ou le rose pour 660 hectares).

Voici l'ordre d'apparition dans les verres :

- Bergerac sec 2014 de Richard Doughty, un presque 100 % sauvignon blanc, un vin qui figure sur le catalogue de "Dire le Vin" comme y figurent d'autres cuvées de ce sympathique vigneron dont on apprécie les vins simples et propres.

- Bordeaux 2013, château de Bellevue (100 % sauvignon gris), vin bio élaboré sur Lussac par André Chatenoud.

- un sauvignon 2011 d'Afrique du Sud du domaine l'Avenir (Stellenbosch) de la maison Laroche pour la première soirée, un Touraine (sauvignon franc de pied) d'Henry Marionnet pour la seconde.

- un Touraine 2014 (Les Roses du Clos) de Xavier Frissant, un 100 % fié gris (le nom local du sauvignon gris ... ou rose). Gros succès auprès des dégustateurs.

- un Côte de Duras 2011 du domaine Mauro Guicheney (60 % de gris et 40 % de blanc) : ce vin a dérouté lors de la première soirée, mais a conquis son public à sa deuxième apparition.

- un Saint-Bris 2012 (exogyra virgula) de Guilhem et Jean-Hugues Goisot qui a fait l'unanimité lors des deux soirées, bien qu'il se soit présenté de façon différente. En tout cas, il s'est fort bien acquitté de sa double mission : démontrer que le sauvignon est un cépage qui peut donner de belles choses et accompagner des rillons.

- un Saint-Bris 2010 (Corps de Garde) de la même maison, mais 100 % gris celui-là. Même unanimité y compris pour l'accompagnement d'un dos de cabillaud cuit à basse température avec une réduction de trois agrumes.

- un Sancerre 2012 du domaine Vacheron pour la première soirée et un Ménetou-Salon 2013 de Philippe Gilbert pour la seconde. Un avantage très net pour le Sancerre, même si le Ménetou n'a pas démérité.

- un vin de France, vin orange du domaine du Pech (Magali Tissot et Ludovic Bonnelle). Sur les 30 dégustateurs et trices, une seule avait déjà eu l'occasion de goûter un tel vin (vin blanc vinifié comme un rouge). Perplexité de la plupart des dégustateurs, voire hostilité pour quelques uns. Arrive un comté 36 mois. Changement complet de point de vue : "accord sublime", "vin magnifié", ... j'en passe et des plus louangeurs.

Et pour finir un Monbazillac 2013 du château VARI, 100 % sauvignon, qui accompagne une brioche perdue avec un caramel au beurre salé, qui séduit tout le monde et qui piétine bien des préjugés sur cette appellation qui traîne quelques gamelles.

En conclusion :

- les sauvignons peuvent donner des vins de plaisir, voire des grands vins quand ils sont dans de bonnes mains. Le sauvignon, ce n'est pas que du pipi de chat.

- les vins qu'on aime sont des vins vivants et d'une semaine à l'autre le même vin, de la même maison, même cuvée du même millésime, ne va pas être le même, comme nous ne le sommes pas nous-mêmes.

- de très nombreux vins ne s'expriment pleinement que lorsqu'ils accompagnent un mets. Dans la tête de tout dégustateur, il doit y avoir des réponses à cette question : et qu'est-ce qu'on mange avec ça ?

Sauvignons
Sauvignons
Sauvignons

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouver Savoie (2)
    Chauffeure et fixeur nous réveillent tôt. Une dure journée nous attend. Quatrième étape : Michel Grisard (Prieuré Saint-Christophe) à Fréterive. Le Maître a pris sa retraite il y a deux ans et ce sont les frères Giachino qui ont repris ses vignes. Mais...
  • Trouver Savoie
    A peine croyable : deux pages blanches dans l'agenda de "Dire le Vin" en juillet ! Vite, on file en Savoie où nous avons des amis. Et puis il y a deux soirées consacrées aux vins de Savoie dans le programme des dégustations 2017/2018 : cela se prépare....
  • L'été, l'entraînement continue
    Pas de vacances, pour les braves ! Avec une découverte, la cuvée "Perle Noire" de la maison de champagne Soutiran. Et puis des confirmations comme les domaines de Souch, Marcel Humbrecht, Dagueneau et Moutard.
  • Fin des courses
    Clôture de la saison sportive pour les runners de "Dire le Vin", avec les foulées royales de Saint-Germain. En image, la phase de récupération. Manquent une mondeuse du domaine Tiollier pour accompagner la manigodine et surtout l'effervescent "Panoramix",...
  • GEORGIE (prologue)
    L'équipe de "Dire le Vin" envoie une mission en Géorgie, cet été. Cela va durer une quinzaine de jours, le temps de prendre langue (on ne dit pas "prendre papilles"), avec un pays, des hommes, une culture. C'est vraisemblablement sur les terres de l'actuelle...

Pourquoi Ce Blog ?