27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 19:59

Pour ses trente ans, "Le Rouge & le Blanc" a réuni une foule de lecteurs, de professionnels et d'amateurs éclairés autour de 33 vignerons représentant l'avenir des vins tels que le conçoit cette revue.

J'ai particulièrement apprécié le rosé des Riceys et les champagnes d'Olivier Horiot. La cuvée "5 Sens" est un assemblage de cinq cépages (chardonnay, pinot noir, pinot meunier, pinot blanc et arbanne), vinifiés en barriques séparément, puis assemblés. C'est un champagne non dosé. C'est un grand vin.

Les Saint-Joseph rouges de Paul Estève du domaine des Miquettes sont de très belle facture. Dans les blancs, la cuvée "Madloba" 2012 , assemblage de viognier et de marsanne, est d'une ampleur et d'une élégance remarquables. Madloba veut dire merci en géorgien. On comprend quand on sait que la vinification s'est faite en amphores et que les géorgiens sont des spécialistes de l'utilisation des amphores.

Le Clos des Mourres donnait à déguster des choses fort intéressantes, comme son Cairanne 2013, pas encore en bouteilles, mais doté déjà d'une présence certaine et promis à un très bel avenir.

Du côté des voisins italiens, j'ai goûté les vins de Luca de Marchi (Proprieta Sperino) dans le Piémont ; grandissimes ! J'avais déjà apprécié la cuvée Uvaggio, lors d'une visite au domaine de son père Paolo en Toscane (Isole e Olena).

Du côté des ibères, un domaine madrilène au nom improbable de "Commando G", G comme grenache (garnacha), présentait deux cuvées : "La Bruja Averia" en 2012 d'une belle complexité et d'une longueur impressionnante, et "Las Umbrias" 2011, absolument superbe. Les vignes adossées à la Sierra de Gredos, s'étagent jusqu'à 1000 mètres d'altitude, est-ce là le secret de la belle fraîcheur de ces vins ?

Il y avait bien d'autres pépites, mais point trop n'en faut d'un coup ! Gardons-en pour une prochaine soif.

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • C'est parti !
    Et c'est bien parti : la huitième saison des soirées de "Dire le Vin" a commencé ces deux premiers mardis d'octobre sur le thème "rouges". Rien à voir avec "Octobre rouge", il s'est agi plutôt de faire un tour de France de quelques vins rouges. Un tour...
  • Un jugement à Paris
    Les 20 km de Paris est une couse sur route d'une distance de 20 km. C'est une lapalissade mais cela mérite d'être souligné. Elle se déroule à Paris, ce qui n'est pas surprenant. L'after a donc eu pour thème "Le jugement de Paris" en référence à celui...
  • Imagine que ...
    ... parmi tes plus chers amis, l'un d'entre eux ait besoin de place dans sa cave. Et donc qu'il décide de t'inviter avec une trentaine d'autres personnes à vider (on dit plutôt déguster) une trentaine (vingt-huit exactement) bouteilles du siècle dernier....
  • La côte des gardes
    Quarantième édition de Paris-Versailles et toujours cette côte des gardes longue de 2100 mètres avec un pourcentage de pente moyen de 6,2 % mais avec des passages à plus de 9 %. Une véritable épreuve qui nécessite entraînement et travail de récupération...
  • Trouvailles de septembre
    Comme on ne peut pas attendre désespérément l'été indien le verre vide, comme après les vacances, on prend de bonnes résolutions, comme celle de ranger sa cave (celle de "Dire le Vin" est nickel, par contre celle de son gérant...), comme, comme, comme,...

Pourquoi Ce Blog ?