1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 15:11

Jeudi 30 janvier, pour une de ses soirées TGV (Très Grands Vins), Jacques Vivet donnait carte blanche à Philippe Foreau.

A part deux pirates glissés malicieusement par Maître Jacques au cours de la dégustation, tous les autres vins provenaient du domaine du Clos Naudin que conduit Philippe Foreau.

Les Vouvray de ce domaine, qu'ils pétillent, qu'ils soient secs, demi-secs ou moelleux sont tous de très grande qualité, mais ce fait est connu de tous les amateurs de vin.

Outre le plaisir du vin, il y a celui d'écouter le géniteur en parler ; pas fabriquant, mais géniteur tant chaque vin semble être né d'une relation amoureuse entre l'Homme et la Nature.

"L'une des missions du vin est de satisfaire la soif et d'accompagner la nourriture comme une gourmandise supplémentaire. Il n' y a pas de véritable gastronomie sans le goût du vin" dixit Philippe Foreau. Il cherche dans chaque vin quelle rencontre solide va emmener le gourmet dans la stratosphère. Avec tel vin, ce sera des Saint-Jacques aller et retour. Avec tel autre de la cuisine thaï (de la citronnelle et un soupçon de gingembre) ou bien une sole à l'orange. Avec celui-ci, des ris de veau avec des girolles mais dans quelques années seulement : pour l'instant on devra se contenter de lotte avec une émulsion d'amandes.

Son expertise, il la doit à son grand talent de dégustateur, à son âme de gourmand et à une solide et longue expérience de rencontres et de joutes avec les plus grands chefs.

Comme il le dit lui-même, à part avec les plats giboyeux et les viandes rouges, il y a toujours un Vouvray du domaine susceptible d'accompagner n'importe quel plat.

Pour en faire l'expérience, il suffit d'aller quérir quelques flacons au domaine, ou bien en envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr (il y a plusieurs références sur le catalogue) et de se mettre aux fourneaux.

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • Trouver Savoie (2)
    Chauffeure et fixeur nous réveillent tôt. Une dure journée nous attend. Quatrième étape : Michel Grisard (Prieuré Saint-Christophe) à Fréterive. Le Maître a pris sa retraite il y a deux ans et ce sont les frères Giachino qui ont repris ses vignes. Mais...
  • Trouver Savoie
    A peine croyable : deux pages blanches dans l'agenda de "Dire le Vin" en juillet ! Vite, on file en Savoie où nous avons des amis. Et puis il y a deux soirées consacrées aux vins de Savoie dans le programme des dégustations 2017/2018 : cela se prépare....
  • L'été, l'entraînement continue
    Pas de vacances, pour les braves ! Avec une découverte, la cuvée "Perle Noire" de la maison de champagne Soutiran. Et puis des confirmations comme les domaines de Souch, Marcel Humbrecht, Dagueneau et Moutard.
  • Fin des courses
    Clôture de la saison sportive pour les runners de "Dire le Vin", avec les foulées royales de Saint-Germain. En image, la phase de récupération. Manquent une mondeuse du domaine Tiollier pour accompagner la manigodine et surtout l'effervescent "Panoramix",...
  • GEORGIE (prologue)
    L'équipe de "Dire le Vin" envoie une mission en Géorgie, cet été. Cela va durer une quinzaine de jours, le temps de prendre langue (on ne dit pas "prendre papilles"), avec un pays, des hommes, une culture. C'est vraisemblablement sur les terres de l'actuelle...

Pourquoi Ce Blog ?