1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 15:11

Jeudi 30 janvier, pour une de ses soirées TGV (Très Grands Vins), Jacques Vivet donnait carte blanche à Philippe Foreau.

A part deux pirates glissés malicieusement par Maître Jacques au cours de la dégustation, tous les autres vins provenaient du domaine du Clos Naudin que conduit Philippe Foreau.

Les Vouvray de ce domaine, qu'ils pétillent, qu'ils soient secs, demi-secs ou moelleux sont tous de très grande qualité, mais ce fait est connu de tous les amateurs de vin.

Outre le plaisir du vin, il y a celui d'écouter le géniteur en parler ; pas fabriquant, mais géniteur tant chaque vin semble être né d'une relation amoureuse entre l'Homme et la Nature.

"L'une des missions du vin est de satisfaire la soif et d'accompagner la nourriture comme une gourmandise supplémentaire. Il n' y a pas de véritable gastronomie sans le goût du vin" dixit Philippe Foreau. Il cherche dans chaque vin quelle rencontre solide va emmener le gourmet dans la stratosphère. Avec tel vin, ce sera des Saint-Jacques aller et retour. Avec tel autre de la cuisine thaï (de la citronnelle et un soupçon de gingembre) ou bien une sole à l'orange. Avec celui-ci, des ris de veau avec des girolles mais dans quelques années seulement : pour l'instant on devra se contenter de lotte avec une émulsion d'amandes.

Son expertise, il la doit à son grand talent de dégustateur, à son âme de gourmand et à une solide et longue expérience de rencontres et de joutes avec les plus grands chefs.

Comme il le dit lui-même, à part avec les plats giboyeux et les viandes rouges, il y a toujours un Vouvray du domaine susceptible d'accompagner n'importe quel plat.

Pour en faire l'expérience, il suffit d'aller quérir quelques flacons au domaine, ou bien en envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr (il y a plusieurs références sur le catalogue) et de se mettre aux fourneaux.

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • C'est parti !
    Et c'est bien parti : la huitième saison des soirées de "Dire le Vin" a commencé ces deux premiers mardis d'octobre sur le thème "rouges". Rien à voir avec "Octobre rouge", il s'est agi plutôt de faire un tour de France de quelques vins rouges. Un tour...
  • Un jugement à Paris
    Les 20 km de Paris est une couse sur route d'une distance de 20 km. C'est une lapalissade mais cela mérite d'être souligné. Elle se déroule à Paris, ce qui n'est pas surprenant. L'after a donc eu pour thème "Le jugement de Paris" en référence à celui...
  • Imagine que ...
    ... parmi tes plus chers amis, l'un d'entre eux ait besoin de place dans sa cave. Et donc qu'il décide de t'inviter avec une trentaine d'autres personnes à vider (on dit plutôt déguster) une trentaine (vingt-huit exactement) bouteilles du siècle dernier....
  • La côte des gardes
    Quarantième édition de Paris-Versailles et toujours cette côte des gardes longue de 2100 mètres avec un pourcentage de pente moyen de 6,2 % mais avec des passages à plus de 9 %. Une véritable épreuve qui nécessite entraînement et travail de récupération...
  • Trouvailles de septembre
    Comme on ne peut pas attendre désespérément l'été indien le verre vide, comme après les vacances, on prend de bonnes résolutions, comme celle de ranger sa cave (celle de "Dire le Vin" est nickel, par contre celle de son gérant...), comme, comme, comme,...

Pourquoi Ce Blog ?