9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 15:30

C'était mardi 7 janvier, la soirée-dégustation de rentrée de "Dire le Vin" autour de la syrah.

Un des rares cépages du genre féminin et dont on a cherché les origines fort loin (Sicile à cause de Syracuse, Perse à cause de Shiraz, Syrie à cause de ...), alors qu'elles étaient si près. Et justement un des thèmes de la soirée était de vérifier la pertinence d'un dicton qui dit que "la syrah ne doit pas voir les oliviers" et donc les cyprès.

Pour commencer un vin de pays de l'Ardèche de Guy Farge, en 2012 : c'est gourmand, cela appelle le saucisson du même terroir, les papilles jubilent.

Ensuite une chilienne de la marque Tibali, en 2010 : elle est du Nord, mais du nord du Chili, près du désert d'Atacama donc du sud.

Suit un vin de pays des côtes catalanes en 2011, du Mas Delmas. C'est une syrah 100% nature, "un chien fou" dira un dégustateur. Il a été carafé deux heures avant d'être goûté. Ce vin figure au catalogue de "Dire le Vin". Chaque bouteille est une surprise. Toujours décoiffante.

Puis un suisse, une appellation Martigny en 2010 de Gérald Besse : une syrah du Valais, qui enchante le palais.

Puis le Saint-Joseph 2011 du domaine du Tunnel, une des vedettes de la soirée signée Stéphane Robert. Une référence qui a figuré au catalogue de "Dire le Vin" et qui n'est plus disponible aujourd'hui.

Avec le plat, une daube de joue de bœuf qui a mariné 24 heures dans le vin blanc et le jus d'orange, un Saint-Chinian 2009, cuvée Nominaris du Mas de Cynanque et une Côte Rôtie 2002, cuvée Terres sombres d'Yves Cuilleron. Nord et sud réunis affrontent la daube. Chaque dégustateur les départage selon son goût. Aucun des deux vins ne renie son origine. Le Saint-Chinian est musclé comme un poids lourd, mais sa finesse aromatique compense sa puissance extravertie. La Côte est tout en élégance, aussi puissante mais moins démonstrative, pas besoin d'en rajouter pour séduire.

Avec un reblochon, une mondeuse 2012 du domaine Berthollier. Qu'est-ce qu'elle fait là, celle-là ? C'est pas seulement parce qu'elle vient d'entrer sur le catalogue de "Dire le Vin", mais elle est de la famille, c'est une sérine !

Enfin le dessert, une mousse de champignons couverte par une ganache au chocolat et un crumble de noisettes : avec ça, il fallait une association audacieuse, un Cornas 2007, cuvée Arènes Sauvages de la cave de Tain l'Hermitage.

Un dégustateur a fait remarqué qu'avec la syrah, des goûts il y en avait plein. Peut-être venait-il de finir, comme moi, le recueil des chroniques de Stéphane de Groodt.

La syrahLa syrah

Partager cet article

Repost 0
Publié par direlevin
commenter cet article

commentaires

Informations importantes

 

Encore des nouveautés sur le catalogue de "Dire le Vin" :

- Coteaux d'Engravies 2014, une jolie syrah ariégeoise

- Touraine Amboise rouge 2014, cuvée de la Prévôté, un malbec de Bonnigal et Bodet

- Saumur Puy-Notre-Dame 2014, Le pied à l'étrier du domaine de l'Enchantoir

- le Morgon vieilles vignes 2016 de Michel Guignier

et ils sont tous bio.

En envoyant un courriel à direlevin@yahoo.fr,

vous recevrez tout notre catalogue et nos tarifs.

 

 

Recherche

Les Derniers Articles Parus

  • C'est parti !
    Et c'est bien parti : la huitième saison des soirées de "Dire le Vin" a commencé ces deux premiers mardis d'octobre sur le thème "rouges". Rien à voir avec "Octobre rouge", il s'est agi plutôt de faire un tour de France de quelques vins rouges. Un tour...
  • Un jugement à Paris
    Les 20 km de Paris est une couse sur route d'une distance de 20 km. C'est une lapalissade mais cela mérite d'être souligné. Elle se déroule à Paris, ce qui n'est pas surprenant. L'after a donc eu pour thème "Le jugement de Paris" en référence à celui...
  • Imagine que ...
    ... parmi tes plus chers amis, l'un d'entre eux ait besoin de place dans sa cave. Et donc qu'il décide de t'inviter avec une trentaine d'autres personnes à vider (on dit plutôt déguster) une trentaine (vingt-huit exactement) bouteilles du siècle dernier....
  • La côte des gardes
    Quarantième édition de Paris-Versailles et toujours cette côte des gardes longue de 2100 mètres avec un pourcentage de pente moyen de 6,2 % mais avec des passages à plus de 9 %. Une véritable épreuve qui nécessite entraînement et travail de récupération...
  • Trouvailles de septembre
    Comme on ne peut pas attendre désespérément l'été indien le verre vide, comme après les vacances, on prend de bonnes résolutions, comme celle de ranger sa cave (celle de "Dire le Vin" est nickel, par contre celle de son gérant...), comme, comme, comme,...

Pourquoi Ce Blog ?